Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


Connecter l’entreprise à ses données, casse-tête chinois ou est-ce simple comme « bonjour » ?

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 10 Juillet 2015, 15:53pm

Catégories : #Avis d'Expert

Connecter l’entreprise à ses données, casse-tête chinois ou est-ce simple comme « bonjour » ?

Dominic Tavassoli, Expert Cloud au sein de Talend, (logiciels d’intégration des Big Data,) a constaté que la majorité des entreprises aujourd’hui font face à une même problématique :

les données nécessaires pour disposer d’une « vision complète du client » sont disséminées dans de nombreux répertoires, référentiels et outils. Tenter de regrouper ces silos de données déconnectés n’est donc pas une problématique nouvelle pour les décideurs informatiques. Des informations peuvent être stockées dans une solution CRM et doivent être reliées à une plate-forme d’automatisation marketing. Tout comme les leads collectés lors d’événements, des données cruciales sont dispersées dans des outils de support client, des forums ou des plates-formes de réseaux sociaux.

Pour Dominic Tavassoli : « La situation est rendue plus complexe aujourd’hui du fait de l’utilisation croissante de solutions Cloud et SaaS dans les entreprises ». En effet, Gartner dévoile que le SaaS est désormais utilisé dans des projets stratégiques et critiques, ainsi que dans des environnements de production (Survey Analysis: Buyers Reveal Cloud Application Adoption Plans Through 2017). Une récente étude Talend montre que la moitié des entreprises utilisent régulièrement 10 solutions SaaS ou plus. Cette situation, plus problématique que celle des silos données, crée aujourd’hui ce qu’on appelle des « ilots de données », dotés chacun de ses propres règles de gestion, d’accès et d’utilisation.

La diminution des coûts globaux, l’agilité opérationnelle et la vitesse accrue sont des promesses véhiculées par le modèle de Cloud hybride qui orchestre les applications SaaS et on-premise (sur site) dans des Clouds publics, privés et hybrides. Cependant, cette « nouvelle normalité » est menacée par l’absence de solution d’intégration évolutive, capable de connecter des applications SaaS à des solutions on-premise de façon agile. « Les décideurs, qui souhaitent assurer la croissance de leurs activités en plaçant les données au cœur de leur stratégie, doivent réconcilier rapidement l’ensemble des informations nécessaires pour déchiffrer les incohérences et obtenir une version unique et exploitable. Les entreprises les plus avancées en la matière s’orientent vers des solutions iPaaS (integration Platform-as-a-service) pour connecter leurs sources de données.», précise Dominic Tavassoli.

En effet, le modèle iPaaS représente de nombreux bénéfices telles que:

Une croissance optimisée par la connexion des applications et données SaaS et on-premise

Sécurité, gouvernance et qualité des données améliorées

Des processus métiers rationalisés grâce à l’automatisation

Innovation de rupture en donnant le pouvoir aux utilisateurs

En guise de conclusion, Dominic Tavassoli affirme que : « L’intégration Cloud hybride est la clé pour améliorer la rentabilité de l’entreprise car elle permet d’optimiser l’utilisation des solutions SaaS et Cloud. Cette approche a été conçue pour permettre de réaliser les tâches d’intégration quotidiennes par une équipe plus réduite, ce qui aide le département informatique à se concentrer sur des projets plus stratégiques. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents