Présentation

  • : Le blog de Décideur Public - Univers Numérique
  • Le blog de Décideur Public - Univers Numérique
  • : Blog d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. Rédacteur en chef : Rita Audi rita.audi@decideur-public.info
  • Contact

24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 09:43
Jean Philippe Dugoin-Clément - Maire de Mennecy dans l'Essonne

Jean Philippe Dugoin-Clément - Maire de Mennecy dans l'Essonne

Les mutuelles sont de plus en plus onéreuses. La ville de Mennecy dans l'Essonne a décidé de proposer à ses habitants l'accès à une mutuelle communale. Jean Philippe Dugoin-Clément, son Maire, nous détaille les principaux points de cette opération.

 

DP : Les habitants de Mennecy peuvent désormais bénéficier d'une mutuelle communale de santé. Pourquoi avoir pris une telle initiative ?

Jean Philippe Dugoin-Clément : Nous avons souhaité apporter une réponse, au niveau local, à une problématique qui touche l'ensemble de notre pays, à savoir l'accès aux soins. Jusqu'au milieu des années 90, notre pays a connu une progression remarquable en matière de santé, tant en termes de qualité que d'accessibilité. Mais depuis une quinzaine d'années ce mouvement s'inverse. De plus en plus de personnes doivent renoncer à se soigner. Rappelons qu'en France environ 4,5 millions de personnes ne bénéficient pas de couverture santé et bon nombre sont couvertes au minimum. La raison de cette situation est simple : le coût des soins. Le régime général, pour des raisons évidentes ne peut pas tout prendre en charge, et les mutuelles sont devenues très onéreuses. Nous proposons donc aux habitants de Mennecy un choix supplémentaire en matière de mutuelle avec deux objectifs : d'une part redonner du pouvoir d'achat à ceux qui ont des mutuelles mais qui payent très cher ces prestations et, d'autre part, permettre à ceux qui sont dans l'impossibilité financière d'adhérer à une mutuelle, de pouvoir le faire.
 
DP : Qui est concerné par cette mutuelle communale ?
 
Jean Philippe Dugoin-Clément : Tous ceux qui sont en situation de fragilité ou qui souhaitent comparer les coûts et faire baisser les tarifs de leur mutuelle actuelle. Rappelons au passage qu'en France environ 4,5 millions de personnes ne bénéficient pas de couverture santé et parmi celles qui sont couvertes, bon nombre le sont au minimum. En fait le marché des mutuelles, hors entreprises qui sont capables de négocier des tarifs avantageux pour leurs salariés, est inaccessible à beaucoup de personnes. C'est par exemple le cas pour les retraités aux revenus modestes, les travailleurs indépendants ou encore les demandeurs d'emplois.
 
DP : Comment allez-vous atteindre vos objectifs ?
 
Jean Philippe Dugoin-Clément : Comme pour d'autres domaines, par exemple en matière scolaire, c'est la mutualisation des achats qui fait baisser les prix. Si les habitants de la commune, par le biais d'une mutuelle communale, peuvent gagner une dizaine d'euros par mois, voir davantage, sur le tarif d'une mutuelle, cela devient intéressant.
 
DP : Allez-vous vous transformer en négociateur auprès des mutuelles ?
 
Jean Philippe Dugoin-Clément : Non, ce n'est pas notre rôle. Nous intervenons ici en tant que facilitateur d'achats groupés. Nous avons noué un partenariat avec l’association Actiom, qui, dans le cadre de son action « Ma Commune Ma Santé », négocie des tarifs de groupes auprès de trois mutuelles qui proposent trois niveaux de couverture. En outre, il n'y a aucune condition d'âge, de ressources et de santé pour y adhérer. Si cette initiative rencontre du succès, cela permettra d'étendre le panel de mutuelles et obtenir de nouvelles baisses de tarifs.
 
DP : Quel est le coût de l'opération pour la commune ?
 
Jean Philippe Dugoin-Clément : Nous n'avons rien déboursé. Les seuls coûts pour la commune sont le temps passé pour nouer le partenariat, recevoir ceux qui sont intéressés par cette mutuelle et les efforts de communication. Nous avons ainsi organisé deux réunions publiques qui ont rassemblé à chaque fois plus d'une centaine de personnes. Ceux qui sont intéressés prennent rendez-vous avec le CCAS de Mennecy qui renverra ensuite vers l'association Actiom où sera traitée la demande.
 
DP : Pensez-vous que ce type d'initiative va se développer ?
 
Jean Philippe Dugoin-Clément : J'en suis convaincu. Des mutuelles communales de santé existent un peu partout en France et cette logique de mutualisation des achats va s'étendre à d'autres domaines. Cela constitue un des moyens de redonner du pouvoir d'achat à nos concitoyens. Plus généralement de nouveaux types de solidarité sont en train d'émerger en France.

Partager cet article

Repost 0
Published by Décideur Public - Systèmes d'Information - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

linette 24/07/2015 21:50

excellente initiative, j"espère que cela incitera d autres communes à faire de même.

Resiste 24/07/2015 15:45

Mennecy = 13 000
Participants aux réunions : 200
soit 2% de participation ... un vrai succès lol