Présentation

  • : Le blog de Décideur Public - Univers Numérique
  • Le blog de Décideur Public - Univers Numérique
  • : Blog d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. Rédacteur en chef : Rita Audi rita.audi@decideur-public.info
  • Contact

26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 08:56
Le Syndicat Mixte des Systèmes d’Information (SII) passe au travail collaboratif avec ELO Digital Office

ELO Digital Office, éditeur de logiciels de gestion électronique de documents et de gestion de contenus, annonce que le Syndicat Mixte des Systèmes d’Information (SII) a retenu ses solutions de GED pour créer des espaces de travail collaboratif, sur les conseils de la société OPUS Technologies Int., expert de la dématérialisation.

 

Œuvrant comme la Direction des Systèmes d’Informations de ses adhérents (plus de 3000 postes connectés), le SII désirait créer des espaces de travail collaboratifs pour ses derniers (les villes de Bobigny, La Courneuve, Le Blanc-Mesnil et Tremblay-en-France, les syndicats de restauration Siresco et Syrec, et autres partenaires). Ne possédant pas d’expertise particulière en classification et archivage des documents, le SII a cherché à se faire accompagner par une société experte en la matière : OPUS Technologies Int. a été retenue et, après étude du besoin du SII, cette dernière a conseillé la solution de GED ELO.

L’objectif du SII est de créer des espaces de travail collaboratif permettant d’échanger des informations, de travailler conjointement sur des projets entre équipes ou avec des intervenants externes, afin que chacun accède à la bonne version du document, même à partir d’un site distant.

Le cahier des charges du SII spécifiait un outil de GED collaborative permettant de gérer des espaces de partage accessibles depuis les collectivités et par leurs partenaires. Le produit devait posséder une gestion fine des droits d’accès pour des raisons de sécurité, offrir la possibilité de modifier les documents en ligne, disposer d’un processus de validation documentaire, et gérer les différentes versions des documents.

Après la phase de validation des processus, une dizaine de personnes du SII et une cinquantaine d’agents des services techniques, marchés et Informatique, de la ville pilote de Tremblay-en-France utiliseront ELO. A terme, ce sont entre 400 et 900 agents qui traiteront leurs documents avec ELO.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Décideur Public - Systèmes d'Information - dans Actualité
commenter cet article

commentaires