Présentation

  • : Le blog de Décideur Public - Univers Numérique
  • Le blog de Décideur Public - Univers Numérique
  • : Blog d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. Rédacteur en chef : Rita Audi rita.audi@decideur-public.info
  • Contact

24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 17:31

ADN UN GRAND PROJET D'INFRASTRUCTURES POUR LE TRÈS HAUT DÉBIT,

UN PROJET PORTEUR DE CRÉATIONS D'EMPLOIS

La fibre optique se déploie actuellement dans toute la France. Les opérateurs privés ont choisi de réaliser la couverture du cœur des villes en laissant de côté les zones rurales à moins forte densité d'habitat. Les collectivités se mobilisent pour assurer la couverture du reste du territoire, au travers d'un grand projet d'infrastructures piloté par le Syndicat mixte ADN : le déploiement d'un réseau de fibre optique à la maison (FTTH) pour tous les territoires en 10 ans. La Région Auvergne Rhône-Alpes, les deux Départements de l'Ardèche et de la Drôme et les 39 intercommunalités du territoire se sont réunis au sein de la gouvernance d'ADN pour mener ensemble ce grand projet.

L'UN DES PLUS AMBITIEUX PROJETS EN FRANCE

Le projet ADN constitue l'un des plus ambitieux projets initiés en France dans le cadre du Plan France Très Haut Débit. Il vise à couvrir en très haut débit 97% des foyers des territoires de l'Ardèche et de la Drôme en 10 ans. Le lancement du projet, acté le 24 mars dernier par le Comité syndical d'ADN, traduit la politique ambitieuse de l'ensemble des collectivités du territoire et leur volonté d'avancer ensemble sur le numérique, depuis l'adoption en 2013, du schéma directeur d'aménagement numérique de l'Ardèche et de la Drôme (SDTAN). L'enjeu du déploiement de ce nouveau réseau est comparable à l'immense défi que fut l'électrification rurale au siècle dernier.

En 2016, le Syndicat mixte ADN engage 20 millions d'euros de crédits d'investissement avec le lancement en étude de 22 000 premières prises FTTH dès septembre et prépare un second périmètre de 20 000 prises d'ici la fin de l'année. Sur les 10 ans de déploiements, le Syndicat mixte ADN va investir 480 millions d'euros pour la construction de 310 000 prises sur le territoire, ce qui devrait mobiliser pas moins de 400 emplois dans les entreprises en charge du déploiement et de l'exploitation du réseau.

ADN sera le plus grand donneur-d'ordre public en Ardèche-Drôme sur les 10 prochaines années.

Un impact économique sur l'emploi et la formation

Afin de pouvoir commencer les déploiements en 2016, le Syndicat mixte ADN prépare depuis 2015, les marchés pour la conception, la construction et l'exploitation de ce nouveau réseau : marchés de maîtrise d'œuvre, accord-cadre de travaux,délégation de service public d'affermage...

5 groupements d'entreprises travaux ont été retenus dans le cadre d'un marché en Accord-cadre pour la réalisation des travaux.

Un déploiement qui favorise l'insertion professionnelle

Le Syndicat mixte ADN a souhaité que ce projet contribue à l'insertion des personnes en difficulté, en lien avec les politiques publiques locales. Elle a donc intégré dans ses marchés, des clauses d'insertions professionnelles que les entreprises devront respecter, avec notamment l'introduction de clauses innovantes. Le Syndicat mixte prévoit d'intégrer les contrats d'apprentissage et de professionnalisation aux critères d'éligibilité du public bénéficiaire. L'accent sera porté sur la féminisation des métiers et la formation des personnes éligibles.

Ces clauses constitueront des obligations contractuelles et un critère de sélection des offres. Pour répondre, chaque entreprise devra exposer sa stratégie en matière d'insertion (recrutements, formation, recours à des ETTI etc.)

Afin d'assurer l'accompagnement des entreprises et du public bénéficiaire, le Syndicat mixte ADN établit un partenariat avec le réseau des acteurs de l'insertion des deux départements, notamment :

  • Maison de l'Emploi et de la Formation (MEF) - Drôme des collines ;
  • Maison de l'Emploi et de la Formation (MEF) - Ardèche méridionale ;
  • Diedac PLIE Valentinois ;
  • Les services des Départements.

Le Syndicat mixte ADN propose aux entreprises de financer cet accompagnement en rémunérant le temps-passé par les accompagnateurs-emplois pour l'application des clauses d'insertions professionnelles.

Les marchés du Syndicat ADN devraient permettre la réalisation de 30 000 heures d'insertion par an.

Partager cet article

Repost 0
Published by Décideur Public - Systèmes d'Information - dans Actualité
commenter cet article

commentaires