Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


LE RÉSEAU SOCIAL E TOILE RÉVÈLE LES RÉSULTATS DE L’ÉTUDE INÉDITE « CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE »

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 25 Juillet 2018, 17:55pm

Catégories : #Actualité

Il est courant d’entendre, de manière générique, que « la fonction publique française connaît un profond malaise ». ETOILE**, le seul réseau social professionnel entièrement dédié aux acteurs publics, lancé en 2017 par  ÉDITIONS WEKA, s’est interrogé sur le ressenti des agents des fonctions publiques d’État, territoriale et hospitalière, quant à leurs conditions de travail. Il a réalisé une étude inédite*, du 5 au 12 avril 2018,  auprès d’un échantillon de 634 fonctionnaires***. Les résultats font apparaître une dualité entre  des fondamentaux positifs avec des missions professionnelles clairement appréciées, et un quotidien jugé difficile en raison des conditions de travail peu satisfaisantes. Ces deux points pourraient en partie expliquer l’adhésion des interrogés à l’idée de moderniser la fonction publique, dans le cadre du plan  CAP 22 lancé par le gouvernement, et leur souhait de faire évoluer les méthodes de travail.  
 
▪ LA PASSION DU TRAVAIL : UN ÉTAT D’ESPRIT CONSTRUCTIF
 Majoritairement, les agents aiment leur métier : 81 % pour la fonction publique d’État, 83 % pour  la fonction publique territoriale, et un peu en retrait 69% pour la fonction publique hospitalière. Une tendance qui s’inverse à la question « Vous sentez-vous utile au quotidien ? », puisque 85 % des agents hospitaliers ont répondu oui, contre 78 % et 73 % respectivement pour les agents de la territoriale et ceux de l’État. Ces retours apportent  un enseignement positif sur l’état d’esprit constructif des fonctionnaires, et leur attachement aux missions de service public.
 
▪ DES CONDITIONS DE TRAVAIL SOUVENT DÉCRIÉES
 Les résultats s’assombrissent lorsque les agents sont interrogés sur leurs conditions de travail : 45 % les jugent « moyennes », 16 % « mauvaises » (contre « 30 % correctes » et 9 % « bonnes »). Les facteurs mis en cause relèvent essentiellement du manque criant de moyens (47 %), de la charge de travail trop importante  (24 %), mais également des délais serrés pour atteindre les objectifs (18 %). Si les rapports avec les collègues  sont jugés sympathiques (79 % de satisfaits), les schémas hiérarchiques trop verticaux concentrent de nombreuses critiques : 75 % de sondés estiment en effet ne pas être entendus par leur hiérarchie,  et 10% ne pas bénéficier suffisamment d’autonomie dans leurs missions. Comme dans le secteur privé  où ce point est souvent soulevé : un grand nombre d’agents (30 %) souhaitent une réduction du nombre de réunions jugées chronophages.  
 
▪ DES FONCTIONNAIRES ENCLINS À LA MODERNISATION
 Déjà à l’aise avec les outils digitaux (de 90 % pour les 25-34 ans à 74 % pour les 55 ans et plus), les agents sont plutôt favorables à une modernisation de la fonction publique (45 % d’accord, 22 % tout à fait d’accord),  et de ses méthodes de travail. Ce phénomène s’accentue parmi les tranches d’âge les plus jeunes :  75 % des 25-34 ans et 66 % des 35-55 ans estiment qu’une modernisation de la fonction publique est nécessaire.  Cette adhésion des agents semble finalement logique au regard de l’attachement fort à leurs missions.
 
* É t u d e r é alis é e e n p a r t e n a ria t a v e c l’in s tit u t K e e d n .
Dix q u estio n s sim ple s , facilitan t la le c t u r e e t la r a pidit é d e s r é p o n s e s ,  ont été diffusées par voie électronique. Document compl et disponible sur demande auprès du Service de Presse. ** Dossier de presse ETOILE disponible sur demande auprès du Service de Presse. *** 36 % appartenant à la foncti on publique nationale, 39 % à la territoriale, 19 % à l’hospitalière (NB : 6 % ont répondu « autres » à la question « à quelle fonction publique appartenez - vous ?) , 334 femmes et 300 hommes.
 

 
 
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents