Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


RGPD / compétences des data protection officer : AFNOR Certification agréé par la CNIL

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 6 Septembre 2019, 10:12am

Catégories : #Actualité

Début juillet l' AFNOR Certification a été agréé par la CNIL pour certifier les compétences de DPO, sur la base des référentiels adoptés le 20 septembre 2018. La CNIL a validé le fonctionnement du dispositif proposé, y compris les sujets d’examens. Dès cet été, des sessions ont été proposées à qui souhaite faire certifier ses compétences de DPO, selon les exigences établies par la CNIL.

 

Une certification pour les acteurs de la mise en conformité au RGPD
Depuis le 25 mai 2018, un DPO doit être désigné dans tous les organismes publics et dans toutes les entreprises qui sont amenés à traiter dans leurs activités de base des données sensibles à grande échelle, ou qui nécessitent un suivi régulier et systématique des personnes. Leur rôle est stratégique pour viser la mise en conformité au RGPD, le règlement général sur la protection des données.

Présentée par la CNIL comme « un vecteur de confiance pour l’organisme, mais également pour ses clients, fournisseurs, salariés ou agents », la certification des compétences du DPO est une démarche volontaire. Toute personne contribuant à la mise en conformité RGPD peut y prétendre, sans pour autant être désignée DPO auprès de la CNIL.

Certification de compétences du DPO : des prérequis ciblés
Chaque candidat doit justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 2 ans en lien avec la protection des données, ou avoir suivi une formation de 35 heures sur la protection des données.

Deux heures d’examen, 100 questions
La certification est obtenue suite à un examen de 2 heures, sous la forme d’un QCM en trois parties : réglementation, responsabilité et sécurité. Pour valider son examen, le candidat doit obtenir un score global de 75% avec un minimum de 50% de bonnes réponses pour chacune des parties. Les candidats recevront les résultats sous 10 jours ouvrés. En cas de succès, un certificat leur sera remis, pour une période de trois ans. En cas d’échec, le candidat peut repasser l’examen dès la session suivante.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents