Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


"Qu’allons nous faire collectivement de l'avantage concurrentiel que nous apporte une France « fibrée » au sein de l'ensemble européen ?" . Par Etienne Dugas, Président d’InfraNum*.

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 23 Janvier 2020, 09:26am

Catégories : #Le regard de....

"Qu’allons nous faire collectivement de l'avantage concurrentiel que nous apporte une France « fibrée » au sein de l'ensemble européen ?" . Par Etienne Dugas, Président d’InfraNum*.

 


 

Une fois n’est pas coutume, un grand projet d’infrastructure gouvernemental finira non seulement dans les délais mais, mieux encore, coûtera moins cher que prévu. De quoi s’agit-il ? Du Plan France Très Haut Débit. Lancé en 2012, l’objectif d’une France « fibrée » à plus de 80% en 2022 est aujourd’hui tout à fait crédible au vu des 4,3 millions de locaux fibrés au cours de l’année 2019.

 

En revanche pour ce qui concerne l’objectif suivant du gouvernement : près de 100% de lignes raccordables en 2025, le but n’est pas encore atteint. Afin d’être l’un, voir le premier, des pays de l’Union Européenne à entrer dans la « Gigabit Society », il reste un léger effort financier : 500M€ environ (estimations conjointes d’Infranum et de l’AVICCA). Etrangement le Premier Ministre a refusé d’inscrire ce montant dans le Projet de Loi de Finance 2020.

 

Les raisons, parfaitement comprises, sur un plan budgétaire par l’entrepreneur que je suis, m’échappent complétement sur un plan politique. Le gouvernement est prêt à prendre le risque de mécontenter un peu moins de 3 millions de foyers, déjà enclavés pour la plupart, après avoir dépensé 3,3 milliards. Une injustice sociale qui risque d’attiser le feu de la colère ambiante des citoyens…

 

Qui plus est, l’Etat n’a décaissé que 600 millions d’euros environ à date, sur les 3,3 milliards, (l’Etat paye les collectivités locales à la manœuvre qu’une fois les locaux raccordés) l’inscription des 500 millions supplémentaires au budget 2020 ne se transformerait pas en crédit de paiement avant 2022 au plus tôt…

 

Pour ma part, je considère que le sujet du raccordement des 37 millions de lignes de notre pays est derrière nous.

 

La question qui se pose maintenant est qu’allons nous faire collectivement de cet avantage concurrentiel par rapport à nos amis européens et au reste du monde ? Allons-nous grâce à ces réseaux du futur accélérer la transition énergétique ? Allons-nous innover plus vite en mettant en réseau l’intelligence collective ? Allons-nous enfin assurer un meilleur bien-être aux citoyens, en n’oubliant personne, tout en sauvegardant les ressources, qui sont aujourd’hui, c’est certain, en quantité finie sur notre bonne vieille Terre ?


 

Créée le 6 décembre 2012 pour accompagner le Plan France Très Haut Débit, la Fédération InfraNum (anciennement FIRIP) regroupe plus de 200 entreprises (bureaux d’études, opérateurs, intégrateurs, équipementiers, fournisseurs de services, etc.). Partenaire industriel de tous les territoires connectés ou à connecter, elle soutient non seulement l’aménagement numérique mais également le développement des usages sur les territoires, en les accompagnant dans la mise en place d’une infrastructure neutre, ouverte et mutualisée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents