Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


L’Observatoire du Très Haut Débit 2022 : Réussir la fibre pour transformer nos territoires

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 8 Juin 2022, 10:49am

Catégories : #Etudes & enquêtes

Construit en partenariat avec la Banque des Territoires et l’Avicca, les résultats 2002 des travaux de l'Observatoire*  ont été présenté le 1er juin dernier. Si le cap vers la généralisation de la fibre dans les territoires est confirmé, InfraNum invite désormais les pouvoirs publics à s’engager dans une nouvelle aventure collective avec pour devise « égalité, pérennité, solidarité ». Une ambition estimée à 1,3 Mds € /an, selon un communiqué de l'organisation.

 

L’édition 2022 confirme l’objectif assigné du plan France THD : 70% des locaux sont aujourd’hui raccordables et ils devraient être 82% d’ici fin 2022, puis 98% à horizon 2025, note l'Observatoire.

Avec 5,53 millions de prises déployées en 2021, le total de foyers et d’entreprises déjà déployés frôle désormais les 30 millions. La France représente la première puissance industrielle européenne de la fibre, loin devant la 2e nation (Allemagne), selon L'Observatoire

Toutefois, le périmètre de déploiement continuant de grossir (l’estimation à 2025 table maintenant sur 44 millions), la ligne d’arrivée se décale sans pour autant remettre en cause le respect des engagements. 2023, qui devait amorcer une baisse significative des déploiements, restera donc une année de construction intense avec 4,8 millions de prises. Les déploiements de la période 2021-2023 étant majoritairement réalisés en zones RIP.

 

Désormais la fibre supplante le cuivre. L’appétence des français est incontestablement au rendez-vous. En moyenne, sur tous les réseaux déployés, 50% des prises construites sont d’ores et déjà raccordées. Et le rythme commercialisation a triplé depuis les premiers déploiements. 

Au-delà des freins opérationnels, qui devraient être levés par un plan d'action mis en application d’ici la fin juin. Infranum a adressé une nouvelle proposition au gouvernement et à l’Avicca, aux allures d’une devise républicaine :

 

Égalité : les Français doivent être tous égaux face à la fibre, et pouvoir être raccordés s’ils le souhaitent. Cela pose évidemment la question des raccordements complexes que la fédération évalue à 670.000 prises. Un chantier estimé à plus de 3 milliards d’euros, pour lequel le dispositif actuellement proposé par le Gouvernement n’offre pas une réponse satisfaisante ;

Pérennité : pour sécuriser l’ensemble des infrastructures déployées puisque chacun reconnaît que le réseau fibre est un bien essentiel. L’amorçage d’un plan national de résilience (enfouissement des réseaux aériens, doublement des NRO, etc.) est estimé à environ 10 milliards d’euros.

Solidarité : pour exploiter durablement les réseaux car les coûts liés sont jusqu’à 2 fois plus élevés dans les RIP que dans les zones denses. Plusieurs options sont sur la table, de l’évolution de la tarification à la mise en place d’un dispositif de péréquation.

 

L’ensemble de ces actions, qui représenterait un investissement d’environ 1,3 Mds € par an sur 10 ans, doit constituer désormais le socle d’une nouvelle ambition en termes d’infrastructures numériques pour notre pays, explique l'Observatoire.

 

La 1e vigie des territoires connectés

 

Les infrastructures numériques étant le socle des projets de territoires connectés et durables, InfraNum a mis en place un nouvel outil destiné à observer le niveau d’appropriation des projets par typologie de territoire, explique l'organisation.

 

Plus d'une centaine de les collectivités ont répondu et la 1e vigie des territoires connectés fait apparaître quelques grands enseignements :

-La transformation environnementale est le véritable moteur du déclenchement de ces projets

-Ce marché représente actuellement 520 M€ (hors coûts vidéoprotection)

-A ce jour, sur les 48 projets recensés dans cet exercice, 4 cas d’usage concentrent les initiatives

L’appropriation de ces sujets est surtout notable chez les collectivités plutôt urbaines, de plus de 20.000 habitants, mais peu de répondants ont déjà mis en place des critères d’évaluation (30%) ou disent maîtriser la solution (40%).

Ainsi, des disparités apparaissent en fonction de la taille de la collectivité et la cohésion des territoires devient un véritable enjeu. Elle passe par un accompagnement des collectivités pour lever les freins et permettre à tous les territoires qui le souhaitent de bénéficier de ces opportunités, estime l'Observatoire qui souligne qu'il est nécessaire de bâtir une stratégie nationale, intégrant un portage politique d’envergure, une logique de mutualisation locale et un financement.

 

Observatoire en résumé ou complet : www.infranum.fr

 

 

 

*En permettant d’établir un suivi régulier, depuis plus d’une dizaine d’années, d’indicateurs grâce à une enquête terrain unique enrichie d’une centaine d’entretiens approfondis, l’Observatoire du THD constitue un outil de pilotage et de prévisions précieux pour les acteurs du secteur – industriels, collectivités et institutionnels.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents