Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


Capgemini accompagne le CNES et Curiosity sur la planète Mars

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 8 Février 2013, 09:26am

Catégories : #Actualité

La SSII Capgemini a été choisie par le Centre national d'études spatiales (CNES), l’agence spatiale française, dans le cadre de ses activités d’opérateur au sein du programme Curiosity sur Mars, pour développer le système central du FIMOC (French Instrument Mars Operations Center), qui pilote les instruments français de ce programme spatial. Curiosity, laboratoire ambulant de plus de 900 kg dont la mission est de sonder le passé de la planète rouge et de recenser la présence de traces de vie fossiles ou d’éléments chimiques nécessaires à la vie, est aussi le nom que porte le robot d’exploration (rover) de la mission Mars Science Laboratory (Laboratoire scientifique pour Mars)  développé par la NASA.

 

Parmi les dix équipements embarqués à bord du rover Curiosity, on trouve deux mini-laboratoires réalisés sous maîtrise d'ouvrage du CNES : CHEMCAM et SAM. Le mini-laboratoire CHEMCAM (CHEMistry CAMera) permet d’analyser les constituants (atomes et molécules) des roches martiennes grâce à un laser qui vaporise les échantillons de roches ciblées. Le mini-laboratoire SAM (Sample Analysis at Mars) est un laboratoire qui analyse et fournit la composition chimique (moléculaire, élémentaire et isotopique) de l’atmosphère et de la surface de Mars. 

 

Le système développé par Capgemini permet de récupérer les données de la NASA puis d’effectuer un premier niveau de traitement de ces données à destination des scientifiques en charge du pilotage des instruments SAM et CHEMCAM. Ces données sont ensuite mises à disposition de la communauté scientifique mondiale via un portail internet sécurisé également développé par Capgemini. Il existe de fortes contraintes de temps dans le traitement des données car elles doivent permettre de faire des choix quotidiens sur la programmation du rover et sur les priorités de recherche. Afin de répondre au mieux à ces enjeux, Capgemini a déployé une architecture logicielle et matérielle dont la principale fonction est de gérer le déroulement des missions spatiales.

 

Pascal Caillerez


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents