Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


Capgemini et Atos vont rénover le système d’information des Urssaf

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 15 Mai 2012, 08:54am

Catégories : #Actualité

ACOSS.pngCe programme de rénovation inclut la conception et le développement en Open Source du système d’information cœur de métier de l’Agence Centrale des Organismes de la Sécurité Sociale (Acoss), la caisse nationale du réseau des Urssaf, pour le rendre plus flexible, plus interopérable et plus disponible. Dans ce cadre, les deux SSII Capgemini et Atos, réunis en Groupement momentané d’entreprise dont Capgemini est mandataire, ont été choisis par l’Acoss pour accompagner la rénovation de son système d’Information qui gère le recouvrement des cotisations et contributions sociales du régime général de la Sécurité Sociale et de ses partenaires. Les montants encaissés par le réseau des Urssaf se sont élevés à 417,8 milliards d’euros en 2011.

Le réseau des Urssaf est essentiel à l’équilibre financier du régime général de la Sécurité Sociale dont les quatre branches (Maladie, Famille, Retraite et Accidents du travail – maladies professionnelles) jouent un rôle majeur dans la société française actuelle. Pour rendre ce service encore plus performant et répondre aux nouveaux enjeux métiers tels que l’organisation des Urssaf à un niveau non plus départemental mais régional à l’horizon 2014, ou encore le développement des activités de recouvrement effectuées pour le compte d’autres partenaires (RSI, Unédic, autorités organisatrices de transport…), l’Acoss a lancé un grand programme de modernisation de son système d’information cœur de métier.

Capgemini et Atos, dans le cadre du lot 1 du marché, travaillent en collaboration étroite avec les équipes projet de l’Acoss pour assurer la conception et le développement en Open Source du système rénové, destiné à remplacer un ensemble applicatif de 6,5 millions de lignes COBOL né il y a plus de 25 ans. Le programme de rénovation de l’Acoss mobilisera des équipes internes et externes qui iront de 100 à plus de 200 personnes sur un calendrier de huit ans. Cette refonte se fera par paliers successifs annuels, avec une étape importante à horizon 2014 liée à la mise en œuvre effective du cœur du nouveau système de recouvrement.

Ce programme est important par son ampleur et original par sa dimension collaborative avec une implication forte de tous les centres informatiques régionaux. La maîtrise d’œuvre du programme est assurée par un centre informatique national du réseau des Urssaf situé à Sophia Antipolis près de Nice. Les projets sont répartis sur quatre sites (Valbonne, Marseille, Toulouse et Lyon), tandis que la maîtrise d’ouvrage s’appuie sur des Urssaf dites de proximité et les centres nationaux de validation de Clermont-Ferrand, Bordeaux et Paris.

Par ailleurs, dans le cadre de l’appel d’offres global, Capgemini a remporté le lot 2 du marchéCapgemini-Atos-Acoss.jpg dédié à l’apport d’expertises, qui s’appuiera sur son réseau de partenaires du monde du logiciel libre. François Hiebel, directeur de la maîtrise d’ouvrage de l’Acoss, souligne que « la Sécurité Sociale fait face en France, comme dans toutes les économies développées à de nouveaux défis du fait de l’allongement de la vie et de l’augmentation des coûts de santé ainsi que ceux du chômage. Le réseau des Urssaf doit s’adapter en permanence pour répondre à ces enjeux sociétaux et notamment aux impératifs tels que la création d’Urssaf régionales ou les évolutions régulières de la réglementation. Elle doit faire évoluer ses processus et ses outils pour satisfaire toujours mieux les besoins, d’une part, des usagers, et d’autre part des organismes du réseau. Elle doit donc développer et mettre à disposition des outils performants et adaptés ».

Jean Baptiste Courouble, directeur maitrise d’œuvre du programme de rénovation de l’Acoss, précise : « L’un des enjeux techniques de notre programme est de tirer le meilleur parti des technologies actuelles en vue de garantir la souplesse du système d’information tout en assurant la robustesse indispensable au regard de la criticité des enjeux économiques et financiers. Ce double objectif conditionne les choix souvent réalisés autour de solutions issues du monde du logiciel libre permettant notamment de favoriser l’interopérabilité avec les SI des partenaires tels que Pôle Emploi ou le RSI. C’est un formidable challenge pour nos équipes, et une opportunité de collaboration étroite avec nos prestataires». 

Pascal Caillerez


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents