Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


Cloud Privé : dédié ou mutualisé, Nicolas Aubé, CELESTE

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 18 Janvier 2013, 11:37am

Catégories : #Tribune libre

Les entreprises qui ont l’intention d’optimiser leurs ressources informatiques sont réticentes à franchir le pas du cloud computing. Les  machines virtuelles et les briques de stockage présentes sur Internet ne répondent pas toujours à leurs besoins : comment garantir l’accès à ces données ? Comment garantir leur sécurité ? Où sont-elles ? Dans quel pays ? Vont-elles bouger ? Qui va y accéder ? Autant de questions qui freinent le développement du Cloud Computing.

De nombreux analystes prédisent que la solution à ces questions s’appelle le Cloud Privé. Le fait que le cloud soit privé répondrait à une grande partie de ces demandes de sécurité.

Mais qu’est-ce que le cloud privé ? La définition communément admise est le fait de dédier une infrastructure pour un client. Les entreprises bénéficiant d’un cloud privé auraient ainsi accès à une infrastructure permettant la création et la destruction de machines virtuelles et de ressources de stockage.

Ces offres de cloud privé répondent bien à la demande de traçabilité, car c’est l’entreprise elle-même qui créé ses machines virtuelles, dans un datacenter bien identifié. Elles peuvent également répondre à la problématique de sécurité, sous réserve que les réseaux soient bien segmentés et isolés.

Toutefois, il est intéressant de revenir à la définition du cloud computing : l’accès distant à des ressources informatiques à la demande. Le fait de dédier une infrastructure à une entreprise va quelque peu à l’encontre de ce concept, et n’apporte pas les avantages liés à l’investissement : les coûts des ressources informatiques sont supportées totalement par l’entreprise, quel que soit son utilisation. Concernant la consommation électrique, elle ne pourra être modulée que si le système de cloud privé pemet d’éteindre les serveurs non utilisés. Dans la pratique, peu d’entreprises sont incitées à les éteindre, car les offres actuelles tiennent peu compte de la consommation électrique.

La définition communément admise du cloud privé est une infrastructure de virtualisation dédiée ; mais elle n’a donc pas les avantages du cloud computing…

Peut-on concilier les impératifs de sécurité des entreprises avec les avantages du cloud ?

Il nous semble que c’est possible avec une infrastructure mutualisée, mais dont les réseaux sont privés. Dans ce modèle, les entreprises ont accès sur un réseau privé à des machines virtuelles sur une plateforme mutualisée.  Le réseau est une base essentielle pour la sécurité. Il permet de définir quels utilisateurs ont accès à quelles ressources. Il  permet aussi de limiter et tracer les zones où se trouvent les données. Si les zones ne sont pas routées sur Internet, c’est un élément déterminant de la sécurité.

A partir du moment où on définit que le « cloud privé » est le cloud sur un réseau privé ; et non un cloud dédié, alors les entreprises peuvent bénéficier des avantages du cloud : consommation de machines virtuelles à la demande, facturation en fonction de la consommation. L’hébergeur va mutualiser les ressources entre plusieurs entreprises, et va optimiser la consommation d’énergie de ces machines afin de réduire ses coûts. Cette solution nous semble plus vertueuse et plus efficace économiquement.

La définition du cloud privé nous semble donc pouvoir être revue. Plutôt qu’une infrastructure dédiée pour une entreprise, c’est plutôt une infrastructure mutualisée sur un réseau privé qui permet de bénéficier des avantages du cloud computing. Reste aux hébergeurs à trouver les solutions réseaux adéquates afin de garantir à leurs clients que leurs ressources sont bien à l’abri.

 

Nicolas Aubé, président de CELESTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wooxo 09/02/2013 14:31


Très bonne définition et comparaison du cloud computing et du cloud privé. Les entreprises ne vont pas devoir rechigner sur leur budget sécurité si elles souhaitent mettre vraiment à l'abri leurs
données informatiques !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents