Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


La gestion numérique des territoires nécessite des investissements selon Markess

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 1 Octobre 2012, 13:37pm

Catégories : #Etudes & enquêtes

Markess International, société d’études indépendante, a publié sa nouvelle étude intitulée Clés de succès d’une gestion intelligente des territoires avec le numérique. Il en ressort que plus de trois décideurs publics sur quatre s’accordent sur les bénéfices économiques et budgétaires d’une gestion intelligente de leurs territoires avec le numérique.

 

Quel visage auront le territoire et la ville numérique de demain ? De la gestion intelligente des transports à la maîtrise énergétique, ou encore au développement économique et social, à l’éducation, à la santé…  Markess International dresse le potentiel du numérique au service des grands enjeux des villes et territoires. Les bénéfices des projets de gestion intelligente des territoires escomptés par les décideurs de collectivités, sont en lien direct avec leur développement économique et la bonne santé de leurs finances publiques.

 

Ainsi, 83% d’entre eux s’accordent-ils pour affirmer que les chantiers de gestion intelligente des territoires avec le numérique sont un levier pour susciter de nouveaux projets de développement économique. Ils seraient un terreau fertile pour impulser une dynamique de créativité locale (copartage et co-innovation) et pour accroitre la compétitivité des opérateurs économiques locaux. En termes de création d’emplois, les décideurs de collectivités locales restent plus partagés avec néanmoins un peu plus d’un décideur sur deux affichant leur confiance quant au potentiel de création d’emplois grâce à la mise en œuvre de projets dans ce domaine.

En outre, 76% des décideurs interrogés mettent également en avant les bénéfices des projets de gestion intelligente en faveur de la réduction de coûts budgétaires pour la collectivité. Dans le contexte actuel de restriction budgétaire et de recherche d’économies de fonctionnement, les investissements consentis en faveur de projets de gestion intelligente des territoires avec le numérique seraient en mesure de générer des gains intéressants.

Les projets de gestion intelligente avec le numérique semblent présenter trois vertus majeures. La première a trait à la relation usager interactive et mobile : la ville et le territoire intelligents sont avant tout un espace d’interactions avec les usagers, qui sont à la fois consommateurs de l’information mise à leur disposition pour les accompagner dans leur vie quotidienne (déplacements, consommation énergétique, accès simplifié aux services publics…) et producteurs d’informations via les réseaux sociaux et services mobiles proposés (partage d’opinions, mise en relation pour des services individuels, enrichissement de bases de connaissance partagées…).

La deuxième concerne la supervision optimisée de la ville : le socle de la ville numérique consiste en sa capacité à faire communiquer l’ensemble des objets et acteurs qui la composent, grâce à des réseaux de télécommunications, des capteurs, des objets communicants… Parmi les domaines clés sont évoqués la maîtrise énergétique (bâtiment intelligent, écoquartier, détection d’anomalies sur les réseaux d’eau, régulation de l’éclairage public...), la gestion de la mobilité (repérage de places de parking disponibles, de zones de trafic perturbées…), la gestion de crise environnementale et la protection dans la ville (vidéoprotection...).

La dernière porte sur de nouvelles formes de coopération : le caractère intelligent de la démarche réside enfin dans la capacité à conduire des projets transversaux dépassant la logique en silo des collectivités et des différentes compétences leur revenant. La gestion intelligente des territoires avec le numérique se révèle, ainsi, être un sujet multidimensionnel à la fois en terme d’acteurs, de domaines ciblés et de briques technologiques. Si l’ampleur des ambitions bouscule les modèles de fonctionnement traditionnels et ne sont pas toujours à la portée des plus petites collectivités, c’est toutefois, estime Markess International, une opportunité à saisir pour insuffler une nouvelle dynamique aux villes et territoires français.

 

Philippe Guichardaz

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents