Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


La moitié des collaborateurs quittant l’entreprise emporte les données sensibles des clients avec eux

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 28 Septembre 2012, 08:08am

Catégories : #Etudes & enquêtes

institut-sage1Un certain nombre d'études avaient déjà mis en lumière que les dangers pour l'entreprise tels que vols, fraude, corruption, piratage informatique etc. ne se trouvaient pas seulement à l'extérieur de l'entreprise mais aussi et surtout dans certains à l'intérieur de l'entreprise. L'étude d'Iron Moutain, réalisée par Opinion Matters en juin 2012 auprès de 2 000 employés de bureau de tous âges et secteurs d’activité en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni, analyse le comportement des futurs ex-collaborateurs de l'entreprise. Les résultats, assez surprenants, font ressortir des attitudes diverses, évoluant entre naïveté, inconscience, ignorance plutôt qu'une volonté délibérée de nuire à leur ancien employeur. Sauf, bien entendu, si le départ se passe mal.

Confirmez-vous que vous n’éprouveriez aucun scrupule à emporter et échanger des informations confidentielles si vous deviez être licencié(e) ? : Base : 30,5 %, Royaume-Uni : 34,1 %, France : 35,5 %, Allemagne : 22,1 %, Espagne : 30,3 %

Aucun scrupule quant aux données sensibles

Tout d'abord un employé sur trois (32%) reconnaît avoir déjà transféré ou sorti des informations confidentielles de son entreprise à plusieurs occasions. Les informations ultra sensibles sont d’autant plus exposées quand les salariés changent d’employeur. L’étude montre qu’ils sont nombreux à n’éprouver aucun scrupule à emporter des documents sensibles ou hautement confidentiels avec eux quand ils quittent une entreprise. Mieux, la plupart n’y voient aucun mal et pensent même être dans leur droit !

En outtre, la moitié (51%) des employés européens qui emporte des informations de leur employeur actuel avec eux quand ils changent d’entreprise (53% en France) se sert directement dans les bases de données confidentielles de clients, malgré les interdictions des lois de protection de données en vigueur.

Pas de démarche malveillante en général

En plus des bases de données, les employés n’hésitent pas à quitter leur entreprise les bras chargés de présentations (46%), propositions (21%), plans stratégiques (18%) et autres feuilles de route de  roduits/services (18%). Autrement dit des informations ultra sensibles et précieuses, déterminantes pour la compétitivité de l’entreprise, sa réputation et la confiance de ses clients, précise l'étude.

Néanmoins l’étude démontre que ceux qui démissionnent ne s’accaparent généralement pas des informations dans une démarche malveillante. Ils le font plutôt parce qu’ils estiment qu’elles leur appartiennent, ou qu’elles leur seront utiles à leur nouveau poste. Ils sont deux tiers à reconnaître qu’ils emporteraient volontiers des informations qu’ils estiment avoir contribué à produire ou qu’ils l’ont déjà fait, et 72% à estimer que ces informations pourraient leur être utiles à leur nouveau poste.

Ignorez-vous s’il existe des règles dans l’entreprise précisant quelles informations il est possible ou non de sortir du bureau ? : Base : 34,4 %, Royaume-Uni 33,5 %, France 42,10 %, Allemagne 19 %, Espagne 42,9 %

La donne change en cas de licenciement. En effet, s’il devait être licencié, un employé sur trois (30,5%) avoue qu’il supprimerait délibérément ou échangerait des informations confidentielles.

L’étude sous-entend que des règles de gestion de l’information inappropriées, insuffisantes ou mal appliquées induisent un risque élevé de perte ou de fuite d’informations. Pourtant, seule un peu plus de la moitié des sondés (57%) estime que les informations confidentielles sont clairement estampillées comme telles et un tiers (34,4%) dit ignorer l’existence de règles dans l’entreprise précisant quelles informations ils peuvent ou non emporter avec eux.

Institut Sage


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents