Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


Le Centre Hospitalier Régional d’Orléans déploie son Dossier Patient Partagé Informatisé avec Cristal-Net

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 14 Mars 2012, 16:56pm

Catégories : #Actualité

CHR-Orleans.jpgLe CHR d’Orléans a choisi le logiciel Cristal-Net pour la mise en œuvre de son Dossier Patient Partagé Informatisé (DPPI). L’intégration sera réalisée par Atos et son évolution sera assurée par l’adhésion à la communauté Colibris pilotée par le CHU de Grenoble, concepteur et propriétaire des droits patrimoniaux de Cristal-Net, solution à base de logiciel libre et modulaire. Le Dossier Patient Partagé Informatisé (DPPI), pierre angulaire du nouveau système d’information du CHR d’Orléans, doit être opérationnel d’ici 2015, dans la perspective de l’emménagement dans le nouvel hôpital. 

Pour accompagner la transformation du système de santé, Atos et le CHU de Grenoble se sont associés pour proposer aux unités de soins et d’urgences une suite logicielle intégrée, Cristal-Net, qui gère l'ensemble des processus et métiers de la prise en charge des patients. 

Fort de plus de 4 300 agents et près de 480 médecins, le CHR d’Orléans, qui dispose de 1 577 lits, est le premier opérateur de santé sur l’agglomération Orléanaise. « Le dossierportrait_o-boyer.jpg patient partagé informatisé (DPPI) est un projet majeur pour les établissements de santé : il améliore la maîtrise du parcours de soin et optimise les ressources », affirme Olivier Boyer, son directeur général. « Il tient compte des enjeux de santé actuels tels que la sécurité des soins, la prise en charge global des patients, la coopération avec la médecine de ville mais aussi des contraintes financières. 

Fort de ce constat, le choix s’est tourné « en faveur de Cristal-Net grâce à un bouquet d’applications informatiques couvrant l’ensemble des besoins, en adéquation avec les pratiques et les organisations hospitalières, déjà mis en place dans plus de 70 établissements », poursuit Olivier Boyer. « Sans oublier les ressources d’amélioration mutualisées. Son interopérabilité avec le dossier pharmaceutique et son accessibilité par la médecine de ville, préfiguration du DMP, ont aussi été des atouts déterminants.» 

La mise en œuvre doit être achevée dans le calendrier contraint de la construction du nouvel hôpital d’Orléans à horizon 2015. Dans cette perspective, le DPPI favorisera la continuité de la prise en charge des patients lors du déménagement, en évitant les inconvénients liés aux dossiers papier et sera en adéquation avec le parti pris écologique du futur CHR.

 

Philippe Guichardaz


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents