Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


Le fossé numérique perdure en France

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 5 Mai 2011, 10:00am

Catégories : #Dossier

Dans son dernier  rapport d’analyse stratégique, le gouvernement affirme que la société française est entrée dans l’ère du numérique mais la réalité tempère le propos. En effet, un tiers de la population n’utilise pas les moyens technologiques mis à sa disposition. Ce déséquilibre souligne la subsistance de nombreuses fractures à la fois sociales et culturelles et met le doigt sur une préoccupation majeure : comment réduire le fossé numérique.

 

Les seniors et les plus jeunes restent à l’écart

 

Quatre axes se démarquent du rapport sur le fossé numérique en France. En premier lieu, il existe une différence générationnelle marquante. A l’inverse des seniors dans d’autres pays, les plus de 65 ans utilisent faiblement les technologies numériques. Par comparaison, 65% des personnes âgées ont accès à Internet au Danemark. De plus, on remarque que les foyers avec enfants (connectés pour plus de 90% d’entre eux) sont nettement plus équipés que les autres, grâce à l’utilisation des outils informatiques à l’école qui poussent les parents à posséder un ordinateur à domicile.

 

Ensuite, le niveau de revenus reste un obstacle majeur à l’accès au numérique, ainsi que le niveau d’éducation du fait du coût des équipements associée parfois à une utilisation compliquée. De plus, un écart inquiétant est constaté chez les plus jeunes. Si le numérique a permis un accès à la culture plus facile, on remarque que les enfants en difficulté scolaire utilisent peu les outils informatiques et que cette situation a tendance à se creuser. Toutefois, une lueur d’espoir se fait jour : il semble que l’intégration du numérique à l’école permet de réduire les inégalités de niveau.

 

Enfin, contrairement aux apparences, l’aspect géographique compte peu : le réseau est relativement bien déployé sur le territoire et dans de nombreux secteurs ruraux, comme par exemple l’agriculture, l’utilisation d’internet est quotidienne et facilite les tâches administratives.

 

Fracture numérique et fracture sociale

 

Réduire les inégalités quant à l’accès au numérique aurait plusieurs avantages. Chez les 15-24 ans, l’outil internet permet un meilleur accès à la culture et à l’enseignement. En proposant diverses formations hors cursus, il serait possible à chacun d’améliorer ses connaissances et donc de réduire le fossé culturel. En Corée du Sud par exemple, un système de cyber home learning permet aux élèves de réviser grâce à de nombreux exercices adaptés au niveau de chacun. En outre, les manuels interactifs y sont employés grâce aux nombreux hyperliens et contenus supplémentaires qu’ils contiennent reliés aux tableaux numériques. Le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative a ainsi présenté le 25 novembre 2010 les plans de développement du numérique en s’inspirant de ces exemples.

 

Or, réduire les coûts d’accès au numérique contribuerait aussi à lutter contre la fracture sociale. Au Canada, en Corée du Sud, au Danemark ou encore en Finlande, les fournisseurs d’accès sont soumis à la concurrence et apportent une plus grande diversité dans les offres proposées. Un tarif social y est également en vigueur (accès mensuel de 9,68 euros au Canada par exemple). Dans cette optique, il s’avère essentiel d’aider les personnes les plus défavorisées à s’équiper ou, du moins, à avoir accès au matériel dans des espaces publics numériques (EPN).

 

S’appuyer sur les exemples internationaux

 

Enfin, inciter les plus de 55 ans à utiliser Internet par des logiciels et des matériels adaptés contribuerait à lutter contre leur isolement en gardant contact avec leurs proches et en conservant leur autonomie. Des sites pratiques sont d’ores et déjà dédiés aux générations les plus âgées pour faciliter leur quotidien. Internet aide déjà à combattre Alzheimer : l’association Al’Fa Répit (Alzheimer Famille Répit) agit dans des maisons de retraite ou des accueils de jour par le biais d’un espace numérique et organise des activités pour valoriser les malades et les aider à rester en contact avec l’extérieur.

 

Lutter contre le fossé numérique peut constituer une forme efficace de progression sociale. Des solutions efficace existent, comme le prouvent les exemples internationaux et pourraient être facilement employées en France. Cependant, leur coût parfois élevé a tendance à freiner les collectivités et nécessite une réflexion sur le budget à allouer au développement numérique.

 

Julie Guesdon


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents