Présentation

  • : Le blog de Décideur Public - Univers Numérique
  • Le blog de Décideur Public - Univers Numérique
  • : Blog d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. Rédacteur en chef : Rita Audi rita.audi@decideur-public.info
  • Contact

22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 10:19

Dématérialisation, Examens


logo_ministere-education.jpgEn optant pour la solution VIATIQUE fac-similés, le Ministère de l’Education Nationale a fait le choix de la sécurité pour assurer le recrutement de ses personnels. Cette solution organisationnelle et technique de traitement sécurisé des copies est une avancée vers la dématérialisation des examens. En effet, la dématérialisation des flux papier modernise de manière particulièrement innovante le processus et les modalités pratiques pour la correction anonyme des copies.


En réponse à l’appel d’offre du ministère intitulé : « Mise en place d’une solution organisationnelle et technique de traitement sécurisé des copies des épreuves écrites de concours et examens organisés par différents services de l’administration centrale des ministères chargés de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche », Neoptec a proposé la mise en place de sa solution de dématérialisation intermédiaire de copies VIATIQUE fac-similés ; celle–ci associe son expertise dans la lecture automatique de documents par scanner et dans le Cloud Computing (Software as Service par internet).

 

Cette solution répond à plusieurs problématiques logistiques et éthiques de l’organisation des examens et concours. Une fois numérisées dans le système, les copies sont rendues anonymes par l’application d’un masque numéroté à la place des noms des candidats. Ces dernières sont ensuite gérées informatiquement, puis reproduites en fac-similés pour être dispatchées par lots vers des correcteurs provenant d’académies différentes de celles des candidats. Le suivi et la traçabilité sur l’ensemble du processus renforce la sécurité et permet une réactivité maximale de tous les acteurs en cas de problème (oubli d’une copie dans un centre d’épreuve, répartition équitable des lots aux correcteurs compétents…).

 

La gestion dématérialisée des flux de copies limite les transports, sécurise le processus par le stockage numérique complémentaire des copies, élimine les risques d’erreurs de saisie manuelle, permet la double ou la multi-correction de copies en aveugle simultanément, ainsi qu’un suivi et une traçabilité transparente de tout le processus. Cette première avancée dans la modernisation des procédures ouvre des perspectives concernant les examens et concours vers la correction entièrement dématérialisée, qui éliminerait tout traitement manuel et transports résiduels de copies, jusqu’à permettre la consultation par internet de leurs copies corrigées par les candidats.

 

Philippe Guichardaz


Partager cet article

Repost 0
Published by Décideur Public - Systèmes d'Information - dans Actualité
commenter cet article

commentaires