Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


Les internautes français préoccupés par les informations personnelles partagées sur les réseaux sociaux

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 4 Octobre 2012, 18:58pm

Catégories : #Etudes & enquêtes

Selon une étude de Faronics, spécialisé dans la simplification, la sécurisation et le management des environnements multiutilisateurs, sur la sécurité des réseaux sociaux, 74% des internautes pensent encourir un risque de fraude et de piratage plus grand dans le cadre de leurs activités sur les réseaux sociaux. Mené auprès de 300 employés et particuliers Français, ce sondage révèle notamment que 84% des personnes interrogées ont personnalisé leurs paramètres de confidentialité Facebook pour limiter l’accès à leur profil. Sur LinkedIn en revanche, seulement 24% des personnes ont sécurisé leur contenu et 34% déclarent avoir un profil public sur ce réseau professionnel. 64% des utilisateurs Facebook et 47% des utilisateurs LinkedIn acceptent seulement les connections d’internautes qu’ils connaissent personnellement.

Parmi les réponses négatives, 24% des utilisateurs ne se sentent pas en danger grâce à la configuration stricte de leurs paramètres de confidentialité. Cependant, malgré le réglage des paramètres de sécurité, certains internautes ont encore des comportements dangereux sur internet. En effet, 23% des personnes sondées seraient prêtes à ouvrir un lien ou un document envoyé par email ou via les réseaux sociaux s’il semble intéressant même si elles ne connaissent pas le destinataire.

De même, de nombreuses personnes seraient prêtes à donner les informations suivantes via email ou réseaux sociaux : leur adresse email (101 réponses), leur adresse professionnelle (68 réponses), leur numéro de téléphone (53 réponses), leur date de naissance (23 réponses) et leur adresse postale (15 réponses). Ainsi, 33% des  personnes interrogées ont déjà été victimes de spear fishing (piratage par message personnalisé en utilisant des sources privées) et de ce fait 82% des personnes sondées sont préoccupées par le nombre d’informations personnelles qu’elles partagent en ligne.

Coté entreprises, elles peinent à mettre en place une politique contre le piratage des messageries professionnelles : 26% des personnes sondées doivent suivre des procédures de sécurité au sein de leur entreprise. 33% déclarent ne pas savoir si des mesures ont été adoptées et 26% ne suivent aucune mesure de prévention contre le piratage des boites mails et des réseaux sociaux. Cette étude met en avant la double interrogation quant au partage d’informations personnelles sur les réseaux sociaux conjugué au manque de clarté dans les paramètres de confidentialité de ces derniers. 

 

Pascal Caillerez


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents