Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


Les Pompiers de Paris supervisent leur SI avec POM d’Exosec

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 14 Juin 2012, 07:36am

Catégories : #Expériences clients

Pompiers-de-Paris.jpgLa Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP) a fait le choix de de l’éditeur Exosec et de POM, sa solution de monitoring basée sur le logiciel open source Nagios, pour disposer d'une visibilité en temps réel de l'ensemble des éléments de son système d’information (SI). Avec sa cartographie affichée sur deux écrans géants à l’exploitation et au support, POM permet une vision complète en temps réel de l'ensemble des éléments de son système d'information avec les risques ou les pannes effectives matérialisées par différentes couleurs,

La Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, unité de l’armée de terre française, compte 8 500 personnes réparties sur 80 sites et porte assistance aux parisiens et aux habitants de la petite couronne (départements 92, 93 et 94). La BSPP effectue environ 500 000 interventions par an, soit une intervention toutes les 66 secondes en moyenne. La BSPP est autonome dans de nombreux domaines : intendance, gestion et entretien du parc de véhicules, etc. C’est aussi le cas de l’informatique et des télécommunications, entièrement gérées en interne par le STI (Service des télécommunications et de l’informatique) agissant comme une véritable SSII interne. 

Pour exploiter lui-même l’ensemble du système d’information, le STI a identifié ses besoins en matière de supervision : identification des systèmes et services critiques, monitoring SNMP actif ou passif, centralisation et recherche sur les logs, disponibilité des équipements (contrôle de vitalité). Le reporting et des alertes spécifiques (email, SMS ou téléphone) devaient compléter l’outil afin d’aider les équipes du STI dans leur quotidien.

Après une première tentative en 2005, une nouvelle initiative est lancée en 2010 autour de laClaude-Pilatre.jpg solution de supervision open source Nagios. « Nous nous sommes heurtés au même problème qu’avec notre premier outil », explique le capitaine Claude Pilatre, responsable systèmes & réseaux au sein du STI. « Nagios répondait nativement à la plupart de nos besoins, mais nous demandait trop d’investissement en temps et en formation ». Fin 2010, le STI identifie POM Monitoring, un Nagios pré-packagé et enrichi de modules additionnels par les équipes R&D d’Exosec. La solution est alors choisie car elle promet une mise en œuvre plus simple et plus rapide, et bénéficie d’un accompagnement par les équipes d’un éditeur basé en France.

Le projet est lancé à l’automne 2011. La solution est déployée et opérationnelle en cinq jours : deux jours de mise en œuvre et de paramétrage initial, puis trois jours de paramétrages, d’intégrations spécifiques, et de transfert de compétences. « Une fois devenus autonomes, nous avons formé le reste des équipes puis poursuivi le déploiement de la supervision sur de nouveaux services, et développé la cartographie », indique Claude Pilatre. Aujourd’hui, ce sont 3 300 équipements et services qui sont supervisés, et une centaine de cartes qui a été créée. Au total 19 personnes (dont deux administrateurs) utilisent quotidiennement la solution de supervision.

 

Philippe Guichardaz


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents