Syndication

  • Flux RSS des articles

Partager

Twitter

Viadeo

LinkedIn

Décideur Public - Systèmes d'Information sur LinkedIn

Facebook

Jeudi 31 mai 2012 4 31 /05 /Mai /2012 09:55

Selon une étude conduite par Ipanema Technologies et Easynet, baptisée Killer Apps 2012,les réseaux d’entreprises en Europe souffrent d’importants problèmes de performance liés à un manque de visibilité sur les applications qui y fonctionnent. Le rapport Killer Apps 2012 a été compilé sur la base d’enquêtes de terrains conduites cette année en ligne auprès de 550 répondants uniques constitués de DSI (25%), Directeurs IT (25%), Responsables IT (25%) et Gestionnaires de réseaux (25%). Les répondants sont des employés de grandes entreprises à travers l’Europe (40% avec un chiffre d’affaire de £500m, 20 % avec un chiffre d’affaire entre £500m - £100m). Les répondants proviennent du Royaume Uni, la France, l’Espagne, l’Italie, la Belgique et le Benelux.

          

L’étude fait apparaître que les problèmes de performance sont particulièrement répandus à travers les réseaux. 74% des répondants déclarent que les applications d’entreprise primordiales comme les applications métiers, PGI ou CRM ainsi que les applications basées sur de la vidéo, sont les plus à risque. De plus, les résultats reflètent une tendance inquiétante vis-à-vis de la manière dont ces problèmes sont découverts, les plaintes d’utilisateurs étant le deuxième moyen le plus fréquent de repérer des problèmes sur les réseaux.

 

Premier constat : les problèmes de performance d’application augmentent en Europe. Ainsi,  82% des répondants ont rapporté des problèmes de vitesse et de réactivité au cours des 12 derniers mois. Les applications d’entreprise, métiers, voix et collaboratives sont pour 65% des répondants celles les plus susceptibles de souffrir de problèmes de performance. Enfin 43% des entreprises ont indiqué que ces problèmes deviennent de plus en plus fréquents. Le deuxième constat a trait  au manque de visibilité en ce qui concerne les applications réseau. Par exemple 69% des sondés n’ont pas de visibilité sur les besoins en bande passante nécessaire pour chaque application réseau. 55% se reposent sur la « dernière ligne de défense » - les plaintes d’utilisateurs - comme critère principal de performance. Et près d’1 répondant sur 3 admet ne pas connaitre le nombre d’applications installées sur son réseau d’entreprise. Troisième constat : Dans un grand nombre d’entreprises, le réseau est en surcapacité, ce qui suggère une application inefficace de la bande passante. Pour 72% des répondants, leur réseau est occasionnellement ou très rarement utilisé au maximum de ses capacités de transmission de données. Néanmoins la grande majorité des entreprises (86%) a rapporté que ses besoins en bande passante augmentent.

 

Philippe Guichardaz

 

Par Décideur Public - Systèmes d'Information - Publié dans : Etudes & enquêtes
Ecrire un commentaire - Voir les commentaires
Retour à l'accueil

Liste d'articles

Voir tous les articles de la catégorie "Etudes & enquêtes"

Présentation

Rechercher

Images Aléatoires

  • François-Daniel Migeon
  • MCS-LogoMCS
  • congrès eacl
  • Christophe Auberger
  • Rettien-Neocoretech1
  • Région Aquitaine
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés