Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


SAS et Capgemini lancent une offre pour détecter et réduire la fraude et les paiements indus dans le secteur public

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 15 Octobre 2012, 09:40am

Catégories : #Actualité

Capgemini : Consulting, Technology, OutsourcingL’éditeur spécialisé en décisionnel et business analytics, SAS et la SSII Capgemini proposent une solution pour aider les organismes publics à réduire les pertes de revenus liées à la fraude fiscale et sociale, ainsi que les paiements irréguliers. Les organismes publics peuvent s’appuyer sur {0>Capgemini en matière de Business Intelligence et de la technologie analytique de lutte contre la fraude de SAS. La collaboration entre ces deux acteurs dans le secteur public fait suite à une série de projets de gestion des risques et de la fraude menés conjointement dans le secteur des services financiers,  notamment grâce  à la ligne de services Business Information Management (BIM) de Capgemini.

Capgemini et SAS travaillent sur les solutions décisionnelles de risque stratégique utilisées par HM Revenue & Customs, le service des contributions du Royaume-Uni, pour lutter contre la fraude et gérer la dette. Capgemini a également été sélectionné pour mettre en œuvre une solution décisionnelle et de veille stratégique SAS pour le Maharashtra Sales Tax Department (MSTD) en Inde.

La solution SAS Fraud Framework dédiée à la lutte contre la fraude, intègre la détection desSAS | The Power To Know anomalies, la modélisation prédictive ainsi que l’analyse des réseaux sociaux pour détecter les comportements suspects et immédiatement alerter les contrôleurs et les inspecteurs. Le logiciel recherche parmi les données les anomalies susceptibles d’impliquer une fraude ou une erreur. La modélisation prédictive utilise des informations comportementales historiques pour déceler les comportements douteux similaires à des modèles de fraude connus. L’analyse se des réseaux sociaux détecte les relations ou liens cachés suggérant l’existence d’associations et de groupements de fraudeurs organisés. Le logiciel intègre des données, les analyse pour détecter d’éventuelles anomalies synonymes de fraude ou d’erreur, et transmet des alertes à une cellule anti-fraude.

 

Pascal Caillerez

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents