Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


Selon l’Insee, les Franciliennes salariées sont plus souvent à temps partiel et moins bien rémunérées que les hommes

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 8 Mars 2012, 08:34am

Catégories : #Actualité

logo-insee.jpgSelon une étude de l’Insee, En 2009, les femmes résidant en Ile de France et salariées du secteur privé et semi-public ont perçu en moyenne 21 200 euros annuels, soit 26% de moins que les hommes franciliens. Les Franciliennes les mieux payées perçoivent un revenu annuel de 39 000 euros ou plus. Ce revenu est inférieur de 26% au revenu salarial plancher dont disposent annuellement les 10% des hommes franciliens les mieux payés, soit 52 400 euros.

 

Le revenu des Franciliennes les moins bien rémunérées (5 500 euros) est inférieur de 24% à celui des 10% des hommes les moins bien payés (7 200 euros). Les écarts salariaux entre hommes et femmes, plus faibles pour les revenus intermédiaires, sont liés au temps partiel plus fréquent pour les femmes et à un salaire horaire  plus faible que pour les hommes. Ainsi, en Ile-de-France, 21% des femmes salariées sont à temps partiel sur leur poste principal, contre 10% des hommes avec un salaire horaire inférieur de 22%. Toutes les catégories socioprofessionnelles sont affectées sensiblement par ces écarts de revenus salariaux entre hommes et femmes mais ce sont les cadres pour lesquels les écarts de revenu sont les plus forts.

 

Or le paradoxe veut qu’en matière de qualification, plus de la moitié des Franciliennes salariées ont au moins le baccalauréat contre 43% des hommes ! Alors que les femmes sont autant diplômées du deuxième cycle universitaire que les hommes, la proportion de femmes cadres en Ile-de-France (26%) est moins élevée que celle des hommes (34%). La parité reste un objectif.

 

Pascal Caillerez


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc Denoyer 09/04/2015 19:49

Je pense que la discrimination est souvent un faux débat. Les salaires ne diffèrent-ils pas selon le poste qu'on occupe? Ainsi, si les femmes sont moins bien payées, c'est qu'elles postulent pour des emplois qui ne conviennent pas à leurs diplômes.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents