Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


Une année placée sous le signe de la géolocalisation, Arnaud Masson, Insiteo

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 13 Juin 2012, 11:06am

Catégories : #Tribune libre

arnaud-masson.jpgCes derniers mois, la géolocalisation a réussi une percée décisive en France et entraine avec elle de nouveaux enjeux et perspectives. Estimé à 13 milliards de dollars d'ici 2014, le marché de la géolocalisation (indoor et outdoor) est en pleine expansion. La géolocalisation "indoor », qui permet de se diriger à l'intérieur des bâtiments, aiguise l'appétit des géants du numérique : Google (avec la version 6.0 de Google Maps pour Androïd qui intégrera les plans indoor de grands édifices) et Apple ne cachent pas leurs projets en la matière.

Même si l’existence de Facebook Places vient d’être remise en question, la géolocalisation est devenue visible et utile aux yeux du grand public grâce à de nombreuses applications (Foursquare, Plyce, Glancee…) qui surfent sur ce phénomène, bien que celui-ci n’en soit qu’à ses prémices.

La géolocalisation : un outil multi-facettes…

Trois types de géolocalisation volontaire se distinguent quant à l’usage :

  • La cartographie : la géolocalisation est uniquement centrée sur la position de ses usagers pour les aider à se repérer dans leur environnement et ce, grâce à leur smartphone.
  • Les réseaux sociaux : la géolocalisation est utilisée afin de faciliter les retrouvailles entre amis dans un centre commercial par exemple (Facebook, Foursquare, Plyce).
  • L’intérêt commercial et les coupons de réduction : l'utilisateur peut repérer son emplacement, se diriger, cliquer pour afficher plus d'information sur un lieu, recevoir des offres promotionnelles de magasin à proximité (m-coupons)...
    Tout le monde y gagne : l’utilisateur bénéficie de réductions et l’application prouve que c’est par son biais que l’achat a eu lieu (monétisation de présence), et enfin la boutique réalise une vente.

Des leaders de la grande distribution comme Auchan et Carrefour s'intéressent de très près à la géolocalisation indoor. 

...qui a déjà rencontré des limites !

 Si la géolocalisation n’a pas de limite géographiquement parlant, elle a pourtant dû faire face à un frein majeur dans ses usages : le respect de la vie privée. Certains acteurs (connus) ayant délibérément utilisé les données personnelles récoltées, les mobinautes se sont sentis trahis. Ainsi le futur de la géolocalisation passera en grande partie par la prise en compte de cet enjeu clé.


Chaque acteur a tout intérêt à instaurer une politique de transparence pour gagner en crédibilité et donc en fidélité. Désormais, les mobinautes veulent être maîtres de leurs informations personnelles et décider par eux-mêmes de leur utilisation.

Et demain ?

La géolocalisation a conquis son public grâce à une technologie française robuste, appliquant des algorithmes puissants aux signaux émis par les infrastructures d’échanges massifs de données qui sont installées dans de nombreux lieux fermés. Alors, maintenant que les usagers et les marques sont convaincus du potentiel que la géolocalisation représente, nous allons sans aucun doute assister à son décollage pour les mois à venir.

Début 2012, le principal défi à relever restait celui de la diffusion de cette technologie, qui jusqu’ici n’était ouverte qu’aux smartphones utilisant la plateforme Android. Il était urgent de réussir l’ouverture du service aux smartphones les plus demandés, dont ceux de la marque Apple (iPhone et iPad).  Aux vues de l’évolution des technologies et notamment en matière de géolocalisation, on peut sans nul doute parier sur de belles surprises !

 

Par Arnaud Masson, président d'Insiteo, spécialiste de la géolocalisation (outdoor & indoor)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents