Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décideur Public - Univers Numérique

Décideur Public - Univers Numérique

Site d’informations gratuit et indépendant dédié à l'univers numérique et au secteur public. rita.audi@decideur-public.info


Les infections transmises via Internet ont progressé de presque 400%

Publié par Décideur Public - Systèmes d'Information sur 30 Août 2012, 16:37pm

Catégories : #Etudes & enquêtes

FireEye Zero-Day Exploit & Advanced Persistent Threat Protection SystemsFireEye, éditeur spécialisé dans le blocage d’attaques ciblées avancées, a publié son rapport sur les menaces avancées du premier semestre 2012 qui se base sur les données issues des solutions et de l’équipe de recherche de la société. Il ressort que les infections malveillantes se sont multipliées et les risques d’attaques via email sont de plus en plus présents, les cybercriminels ayant davantage recours aux domaines jetables pour infiltrer les réseaux des entreprises.

Le rapport offre un aperçu général des cyber-attaques parvenant à contourner systématiquement les systèmes de défense traditionnels, y compris les pare-feux, les pare-feux de nouvelle génération, les systèmes de prévention d’intrusion (IPS), les passerelles et les anti-virus (AV). Les recherches de FireEye montrent que plus de 95% des entreprises sont victimes de programmes malveillants avancés sans même le savoir. Le rapport pointe la croissance explosive des infections malveillantes transmises via le Web. Capables d’échapper à la détection par signature, ce type d’attaque aurait augmenté à hauteur de 400% depuis 2011, soit une moyenne de 643 infections réussies par semaine par entreprise. Autre menace, les analystes de FireEye ont constaté une hausse de 56% du nombre d’attaques par email au cours du deuxième trimestre 2012 par rapport au premier trimestre 2012. En outre, les liens malveillants ont été davantage utilisés que les pièces jointes malveillantes au cours des deux derniers mois du deuxième trimestre 2012.

En outre, FireEye a constaté une large hausse du nombre de liens dynamiques utilisés au maximum à cinq reprises. Intégrés aux attaques par email à grande échelle, ces liens n’ont progressé qu’une seule fois, passant de 38% à la deuxième moitié de 2011 à 46% au cours du premier semestre 2012. Enfin, les types d’attaques varient fortement selon le secteur d’activité visé (services financiers, énergie, services publics, santé, technologies…). Toutefois, il est à noter que les secteurs manipulant davantage de propriétés intellectuelles ou de données client ou financières restent les principales cibles des attaques.

 

Pascal Caillerez


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents